0

Back in time

photo_7w75JgzMUwf4

Parmi vous qui lisez cet article, il y a ceux qui n’ont même pas eu le temps de se remettre de leur voyage, et qui ont encore du sable au fond des valises, des bottes couvertes de vase, des étoiles de mer plein les yeux, et un appareil photo jetable à développer qui doit bien traîner quelque part…

Il y a aussi ceux qui ont découvert ce projet en début d’année scolaire, torturés d’angoisse à l’idée de laisser leurs enfants partir pendant toute une semaine, puis ont finalement autorisé ce voyage, et ont même contribué à le rendre possible.

Et puis il y a tous ceux qui, à plusieurs mois ou années des premiers, cherchent des renseignements sur l’école Romain Rolland car ils viennent d’y inscrire leurs enfants ou sont sur le point de le faire, et qui sont tombés sur ces quelques lignes simplement parce que Google leur a dit que ce serait une bonne idée de venir faire un tour par ici…

Si Google vous a amenés ici, c’est parce que les maîtresses et les enfants de l’école (ceux qui s’y trouvent au moment même d’écrire ces lignes) ont laissé sur ces pages numériques quelques mots pour vous…

Alors vous aimeriez savoir pourquoi ça vaut le coup de rejoindre notre école ?

Voilà pourquoi: à la rentrée scolaire de septembre 2015, un projet qui, pendant plusieurs années, semblait irréalisable dans notre petite école, a pourtant été imaginé par Stéphanie, Jennifer et Marie, qui s’occupaient alors des CP, CE1, CE2, CM1 et CM2 : un voyage en classe de mer, pour tous les enfants de primaire de l’école. Et si on peut l’imaginer, c’est déjà une manière de le rendre vivant…

Voilà comment elles ont présenté leur projet aux parents qui, à ce moment-là, pensaient qu’ils en étaient encore loin:

« Nous sommes trois enseignantes de l’école Romain Rolland qui est une école conviviale.

Cela fait trois ans que nous partageons nos idées, nos envies, nos projets pour donner du sens aux apprentissages et faire vivre l’école.

Il nous semble primordial d’ouvrir la curiosité des enfants en les sortant de l’école car tout ne s’apprend pas en classe.

Notre école est située à Tours en milieu très urbain.

Partir à Andernos, en Gironde, au bord de la mer, loin des grosses agglomérations pour découvrir la dune du Pilat, la pêche à pied… sera une expérience inoubliable !

Par ailleurs, les enfants vont vivre une véritable cure de santé durant le séjour car ils passeront beaucoup de temps à l’extérieur au bord de la mer.

Vivre 5 jours ensemble favorisera leur autonomie et contribuera à renforcer la confiance en eux.

La vie en groupe transformera les rapports, les relations s’enrichiront et chacun apprendra encore davantage à être attentif à l’autre.

Pour nous, enseignantes, cela nous permettra de développer une pédagogie de l’éveil et de stimuler les enfants dans un autre contexte : la relation pédagogique prendra une nouvelle dimension.

Toute l’école est impliquée dans ce projet: avant le départ, les autres classes suivent les préparatifs pendant le séjour, une correspondance est établie par courrier ou par mail au retour, toute l’école est invitée à l’exposition.

Les parents des élèves de toute l’école se mobilisent aussi pour rendre possible ce départ en classe de découvertes en confectionnant les gâteaux vendus une fois par semaine.

Les bénéfices de ces ventes permettront de  réduire le coût du séjour pour les familles.

Mais pour partir… il nous faut encore de l’argent… !!!

A quoi va servir le financement ?

Avec votre aide, nous pourrons multiplier les activités sur place et surtout financer un animateur supplémentaire ( 1000 euros) pour découvrir plein de choses comme la pêche à pied, l’ascension de la dune du Pilat, la visite de ports de pêche, ostréicole et de plaisance. »

c9d977a3f792215be90b3294a3c20e

Un partie du financement a été obtenu par le biais du site Ulule, et pour convaincre de généreux donateurs, les enfants eux-même sont venus présenter ce projet, qui était aussi devenu le leur:

« Nous sommes des élèves de CP, CE1, CE2, CM1, et CM2 de l’Ecole Primaire Romain Rolland à Tours.

Nos maîtresses, Stéphanie, Jennifer et Marie, nous ont proposé de partir pour la première fois de notre vie en classe de mer, à Andernos-les-bains sur le bassin d’Arcachon du lundi 25 au vendredi 29 avril.

Elles nous ont demandé si l’idée nous plaisait. Evidemment, nous étions emballés, excités, heureux… jusqu’au moment où elles nous ont dit, avec un grand sourire: « Eh bien maintenant, vous vous débrouillez! ».

On les aime nos maîtresses mais quand même, nous ne sommes que de tous petits enfants…

Nos chères maîtresses souhaitent donc que nous participions un maximum à l’organisation et au financement du voyage. Nous avons déjà réalisé plusieurs actions pour gagner de l’argent ( ventes de gâteaux, de pains au chocolat, de chocolats de Noël…)

Nous sommes très motivés et nous avons plein d’idées !

Les maîtresses nous ont parlé d’Ulule, ça a l’air génial, mais elles nous ont dit  » à vous de jouer ! »

Alors aujourd’hui, on se lance:

Nous avons besoin de sous !!!!! »

C’est là que vous devez penser: « Mais comment résister ??!? »

C’est bien simple: on ne peut pas résister. Et c’est bien pour ça que ce voyage a pu être financé, et que les enfants ont pu partir toute une semaine en classe de mer, avec leur doudou, leur veilleuse, et bonne paire de bottes en caoutchouc.

A leur retour, beaucoup avaient une petite histoire à raconter (toujours dans leur style très personnel…):

Anna (CE2): Au port ostréicole, il y a un monsieur qui a récupéré des vieilles choses que des gens avaient jetées au fond de la mer: des vieux vélos ou des chaises en métal, et qui étaient complètement recouvertes d’huîtres. C’était génial !

Aurore (CE2): A mon anniversaire, on est allés visiter l’aquarium du centre, et il y a un Bernard-l’ermite qui a fait un cœur dans l’eau juste devant moi !

Elise (CE2): La dune du Pilat, c’était trop bien parce qu’on n’arrêtait pas de remonter sur la pente pour redescendre en faisant des glissades !

Mathys (CP): C’était bien parce qu’on a fait plein de choses. On a découvert des choses qu’on ne connaissait pas. Par contre un enfant était embêtant dans la chambre: il jouait avec sa lampe.

Anaël (CP): J’ai bien aimé la pêche à pied quand il fallait marcher avec les bottes sur la plage. J’ai aussi aimé fêter l’anniversaire de Victor. J’ai moins aimé toucher les crabes vivants. C’était très bien !

Clara (CE1): J’aimais bien aller dans les chambres mais pas trop jouer dans la cour après manger. J’ai aimé grimper la dune du Pilat et marcher dans la vase. C’était trop bien !

Lola (CM1) : La classe de mer a été un de mes voyages préférés. Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont aidé pour le voyage car il a été merveilleux ! Un de mes moments préférés, LA DUNE DU PILAT, c’est un paysage EXTRAORDINAIRE !!! Côté mer ainsi que côté forêt. Nous avons été au Grand-Crohot, pareil un paysage magnifique. Et aussi nous avons été accueillis au centre très agréablement, et les chambres étaient parfaites ! Encore merci à tout le monde !

Les héros de cette histoire, c’est eux (ils ressemblent aux vôtres ?):

IMG_1975

IMG_1981

IMG_1979

IMG_1980

IMG_1977

IMG_1978

IMG_20160425_160129

IMG_1976

IMG_20160426_145215

IMG_20160425_171502

IMG_20160426_145255

IMG_20160426_164643

IMG_1908

Et à l’arrivée, des parents qui avaient l’air sur un petit nuage en récupérant leurs petits anges !

Une coupure de journaux de l’époque (la Nouvelle République ne parlait que de nous, en ce temps là): Tout ne s’apprend pas en classe, c’était le 28 mai 2016.

Et là, c’est le moment où vous vous dites que vous avez bien fait d’inscrire vos enfants dans cette école…

Publicités