0

Finale de la saison 2016 de Romain Rolland

6722

Le calendrier ne sait pas mentir: dans quelques heures à peine, ce sera l’été, demain soir la fête de la musique, et vendredi après-midi, la fête de l’école. Comme quoi, la pluie, le temps froid et pourri, tout ça c’est vraiment juste dans la tête…

En plus de notre accord habituel avec la météo pour un soleil radieux, on s’est arrangés avec l’UEFA: il n’y aura aucun match de l’Euro vendredi pendant la fête de l’école, et avec un peu d’organisation, vous pourrez même profiter de la fête pour faire une pré-troisième mi-temps du match de rugby avec nous, et être à l’heure devant la télé pour la première, avec les sandwichs, gâteaux et boissons que nous vous proposerons vendredi (les livreurs de pizzas ont bien le droit de profiter du match eux aussi, non ?)
Du coup, il vous faudra vraiment une excuse béton pour ne pas assister à la finale de cette année scolaire, avec sa cérémonie d’ouverture, ses spectacles et divertissements qui ont demandé des mois d’entraînement intensifs à nos enfants…
En attendant, vous tombez plutôt bien, parce que nous avons justement besoin de vous (oui, vous derrière votre écran !), et qu’au moment précis où vous lirez le dernier mot de cette phrase, vous serez considéré comme volontaire…
Tout d’abord, nous allons avoir besoin de vous pour préparer des gâteaux, cakes, quiches, cupcakes, crêpes, ou n’importe quel plat que vous réussissez super-bien et avec lequel vous voulez nous en mettre plein les yeux et les papilles (ceux qui arriveront à faire un gâteau en forme de ballon de foot, ou même un baby-foot comestible auront le droit de frimer toute la soirée !). Si vous en avez, vous pouvez aussi emmener des fruits, sous toutes leurs formes possibles: en salade, en jus, entiers…
Ensuite, vous trouverez  vendredi à l’entrée de l’école un planning sur lequel vous pouvez vous inscrire pour tenir les animations (chamboule-tout, pêche à la ligne, maquillage, barbecue, etc…) pendant environ 30 mn, l’idée étant de nous relayer entre parents pour que chacun puisse voir le spectacle de ses enfants. Ne vous inquiétez pas si vous avez oublié de vous inscrire: vous pouvez venir nous voir au dernier moment, nous saurons toujours vous trouver une place !

Enfin il nous faudra quelques parents à l’école vendredi en début d’après-midi pour installer les jeux, préparer les sandwichs, ranger les nuages et déballer le soleil …

Pour les parents dont ce serait la première fête d’école, autant vous prévenir: ça peut être assez impressionnant, alors ne paniquez pas, essayez de repérer un parent habitué, et ne le lâchez plus: les vétérans ont toujours un ou deux conseils à donner aux bleus, une vieille légende urbaine qui circule à l’école, ou encore une anecdote sur les maîtresses…

Nous comptons sur vous, alors à vendredi !

Publicités
0

Vous. Nous. LA fête du 24 juin

Le soleil est revenu ! C’était le signal qu’on attendait pour lancer la préparation du dernier évènement marquant de l’année scolaire: LA fête de l’école vendredi 24 juin. Celle que les enfants ont mis toute une année à préparer, avec : des spectacles, des chansons, de l’émotion et des rires qui rebondissent sur les murs de l’école.
Et comme il va falloir que tous les parents soient à la hauteur, nous vous donnons rendez-vous jeudi 8 juin à 18 heures 30 à l’école, dans la classe des CP/CE1 (sous la cantine), pour mettre en place notre propre programme et faire en sorte que les enfants en parlent encore avec un grand sourire à fin de l’été…
Bon soleil et à jeudi !
L’APE
PS: Au fait, si vous avez des trucs à grignoter ou à boire, vous pouvez venir avec, bien sûr…
0

Back in time

photo_7w75JgzMUwf4

Parmi vous qui lisez cet article, il y a ceux qui n’ont même pas eu le temps de se remettre de leur voyage, et qui ont encore du sable au fond des valises, des bottes couvertes de vase, des étoiles de mer plein les yeux, et un appareil photo jetable à développer qui doit bien traîner quelque part…

Il y a aussi ceux qui ont découvert ce projet en début d’année scolaire, torturés d’angoisse à l’idée de laisser leurs enfants partir pendant toute une semaine, puis ont finalement autorisé ce voyage, et ont même contribué à le rendre possible.

Et puis il y a tous ceux qui, à plusieurs mois ou années des premiers, cherchent des renseignements sur l’école Romain Rolland car ils viennent d’y inscrire leurs enfants ou sont sur le point de le faire, et qui sont tombés sur ces quelques lignes simplement parce que Google leur a dit que ce serait une bonne idée de venir faire un tour par ici…

Si Google vous a amenés ici, c’est parce que les maîtresses et les enfants de l’école (ceux qui s’y trouvent au moment même d’écrire ces lignes) ont laissé sur ces pages numériques quelques mots pour vous…

Alors vous aimeriez savoir pourquoi ça vaut le coup de rejoindre notre école ?

Voilà pourquoi: à la rentrée scolaire de septembre 2015, un projet qui, pendant plusieurs années, semblait irréalisable dans notre petite école, a pourtant été imaginé par Stéphanie, Jennifer et Marie, qui s’occupaient alors des CP, CE1, CE2, CM1 et CM2 : un voyage en classe de mer, pour tous les enfants de primaire de l’école. Et si on peut l’imaginer, c’est déjà une manière de le rendre vivant…

Voilà comment elles ont présenté leur projet aux parents qui, à ce moment-là, pensaient qu’ils en étaient encore loin:

« Nous sommes trois enseignantes de l’école Romain Rolland qui est une école conviviale.

Cela fait trois ans que nous partageons nos idées, nos envies, nos projets pour donner du sens aux apprentissages et faire vivre l’école.

Il nous semble primordial d’ouvrir la curiosité des enfants en les sortant de l’école car tout ne s’apprend pas en classe.

Notre école est située à Tours en milieu très urbain.

Partir à Andernos, en Gironde, au bord de la mer, loin des grosses agglomérations pour découvrir la dune du Pilat, la pêche à pied… sera une expérience inoubliable !

Par ailleurs, les enfants vont vivre une véritable cure de santé durant le séjour car ils passeront beaucoup de temps à l’extérieur au bord de la mer.

Vivre 5 jours ensemble favorisera leur autonomie et contribuera à renforcer la confiance en eux.

La vie en groupe transformera les rapports, les relations s’enrichiront et chacun apprendra encore davantage à être attentif à l’autre.

Pour nous, enseignantes, cela nous permettra de développer une pédagogie de l’éveil et de stimuler les enfants dans un autre contexte : la relation pédagogique prendra une nouvelle dimension.

Toute l’école est impliquée dans ce projet: avant le départ, les autres classes suivent les préparatifs pendant le séjour, une correspondance est établie par courrier ou par mail au retour, toute l’école est invitée à l’exposition.

Les parents des élèves de toute l’école se mobilisent aussi pour rendre possible ce départ en classe de découvertes en confectionnant les gâteaux vendus une fois par semaine.

Les bénéfices de ces ventes permettront de  réduire le coût du séjour pour les familles.

Mais pour partir… il nous faut encore de l’argent… !!!

A quoi va servir le financement ?

Avec votre aide, nous pourrons multiplier les activités sur place et surtout financer un animateur supplémentaire ( 1000 euros) pour découvrir plein de choses comme la pêche à pied, l’ascension de la dune du Pilat, la visite de ports de pêche, ostréicole et de plaisance. »

c9d977a3f792215be90b3294a3c20e

Un partie du financement a été obtenu par le biais du site Ulule, et pour convaincre de généreux donateurs, les enfants eux-même sont venus présenter ce projet, qui était aussi devenu le leur:

« Nous sommes des élèves de CP, CE1, CE2, CM1, et CM2 de l’Ecole Primaire Romain Rolland à Tours.

Nos maîtresses, Stéphanie, Jennifer et Marie, nous ont proposé de partir pour la première fois de notre vie en classe de mer, à Andernos-les-bains sur le bassin d’Arcachon du lundi 25 au vendredi 29 avril.

Elles nous ont demandé si l’idée nous plaisait. Evidemment, nous étions emballés, excités, heureux… jusqu’au moment où elles nous ont dit, avec un grand sourire: « Eh bien maintenant, vous vous débrouillez! ».

On les aime nos maîtresses mais quand même, nous ne sommes que de tous petits enfants…

Nos chères maîtresses souhaitent donc que nous participions un maximum à l’organisation et au financement du voyage. Nous avons déjà réalisé plusieurs actions pour gagner de l’argent ( ventes de gâteaux, de pains au chocolat, de chocolats de Noël…)

Nous sommes très motivés et nous avons plein d’idées !

Les maîtresses nous ont parlé d’Ulule, ça a l’air génial, mais elles nous ont dit  » à vous de jouer ! »

Alors aujourd’hui, on se lance:

Nous avons besoin de sous !!!!! »

C’est là que vous devez penser: « Mais comment résister ??!? »

C’est bien simple: on ne peut pas résister. Et c’est bien pour ça que ce voyage a pu être financé, et que les enfants ont pu partir toute une semaine en classe de mer, avec leur doudou, leur veilleuse, et bonne paire de bottes en caoutchouc.

A leur retour, beaucoup avaient une petite histoire à raconter (toujours dans leur style très personnel…):

Anna (CE2): Au port ostréicole, il y a un monsieur qui a récupéré des vieilles choses que des gens avaient jetées au fond de la mer: des vieux vélos ou des chaises en métal, et qui étaient complètement recouvertes d’huîtres. C’était génial !

Aurore (CE2): A mon anniversaire, on est allés visiter l’aquarium du centre, et il y a un Bernard-l’ermite qui a fait un cœur dans l’eau juste devant moi !

Elise (CE2): La dune du Pilat, c’était trop bien parce qu’on n’arrêtait pas de remonter sur la pente pour redescendre en faisant des glissades !

Mathys (CP): C’était bien parce qu’on a fait plein de choses. On a découvert des choses qu’on ne connaissait pas. Par contre un enfant était embêtant dans la chambre: il jouait avec sa lampe.

Anaël (CP): J’ai bien aimé la pêche à pied quand il fallait marcher avec les bottes sur la plage. J’ai aussi aimé fêter l’anniversaire de Victor. J’ai moins aimé toucher les crabes vivants. C’était très bien !

Clara (CE1): J’aimais bien aller dans les chambres mais pas trop jouer dans la cour après manger. J’ai aimé grimper la dune du Pilat et marcher dans la vase. C’était trop bien !

Lola (CM1) : La classe de mer a été un de mes voyages préférés. Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont aidé pour le voyage car il a été merveilleux ! Un de mes moments préférés, LA DUNE DU PILAT, c’est un paysage EXTRAORDINAIRE !!! Côté mer ainsi que côté forêt. Nous avons été au Grand-Crohot, pareil un paysage magnifique. Et aussi nous avons été accueillis au centre très agréablement, et les chambres étaient parfaites ! Encore merci à tout le monde !

Les héros de cette histoire, c’est eux (ils ressemblent aux vôtres ?):

IMG_1975

IMG_1981

IMG_1979

IMG_1980

IMG_1977

IMG_1978

IMG_20160425_160129

IMG_1976

IMG_20160426_145215

IMG_20160425_171502

IMG_20160426_145255

IMG_20160426_164643

IMG_1908

Et à l’arrivée, des parents qui avaient l’air sur un petit nuage en récupérant leurs petits anges !

Une coupure de journaux de l’époque (la Nouvelle République ne parlait que de nous, en ce temps là): Tout ne s’apprend pas en classe, c’était le 28 mai 2016.

Et là, c’est le moment où vous vous dites que vous avez bien fait d’inscrire vos enfants dans cette école…

1

Celui qui tentait sa chance

keep-calm-and-buy-tombola-tickets-5

La météo ne nous aide pas beaucoup à y croire, mais c’est pourtant inévitable: l’été arrive dans quelques jours seulement. Et la grande fête de l’école, tout aussi incontournable, arrivera immédiatement après, vendredi 24 juin…

Pour nous mettre dans l’ambiance, l’APE lance une opération tombola, et dans tombola, il y a « bol » (un hasard ? certainement pas).

Toute la réussite de l’opération repose sur vous, mais vous allez voir: la récompense est à la hauteur.

Voilà le plan: nous donnons aux maîtresses des enveloppes avec à l’intérieur, des instructions précises et des carnets de tickets, les maîtresses les donnent à vos enfants, et vos enfants vous les donnent en vous suppliant de les aider à les vendre. A partir de là, tous les coups sont permis: vous pouvez racketter votre famille, soudoyer vos voisins, ratisser le quartier…

Ensuite, les enfants redonnent leurs enveloppes pleines d’euros (et avec ce qui leur reste de tickets) aux maîtresses, les maîtresses les redonnent à l’APE, l’APE organise un premier tirage au sort pour les petits lots, la boucle est bouclée et tout le plan s’est déroulé sans accroc.

Bien entendu, vous pouvez faire la compétition avec les autres familles pour savoir qui en écoulera le plus, et nous pouvons vous recharger en carnets de tickets dans l’éventualité où vous tomberiez à court avant la fin de l’opération. Le meilleur vendeur sera récompensé, et aura même droit à son quart d’heure de gloire dans la cour de l’école.

Le suspense insoutenable de toute cette opération prendra fin lors de la fête de l’école, avec un tirage au sort en temps réel qui permettra de répartir les plus gros lots.

Avouez que cette tombola arrive juste au bon moment, car comme le dit le proverbe tourangeau: « après la pluie et les inondations, le beau temps et les vacances »… Et juste avant de partir en vacances, on vous offre une chance inespérée de gagner un appareil photo, avec en prime une technologie so vintage qui vous donnera la délicieuse sensation de partir en vacances dans les années 80… (attention quand même: ne revenez pas avec une coupe « mulet », les habitants de 2016 ne sont pas prêts pour ça !)

Non, vous ne rêvez pas, c’est bien un véritable objet-culte, resté dans tous les esprits, et dont la magie opère toujours sur notre génération, et même la nouvelle.

On l’appelait affectueusement « Pola » et il ne manquait jamais une fête de famille, ni un anniversaire entre copains. Pendant un moment, on l’a cru disparu à tout jamais, mais il est revenu, et même arrivé jusqu’à notre école !

pic_01

La question n’est même pas de savoir si vous le voulez.

En réalité, il n’y a qu’une seule question, cruelle et lancinante, qui reviendra inlassablement vous hanter chaque nuit jusqu’au 24 juin: « Bon sang, mais quelle couleur m’irait le mieux ?!?! »

Enfin, pour que tout le monde ait une chance de repartir à la maison avec un souvenir impérissable de cette tombola, nous allons encore une fois faire appel à vos ressources: si vous avez chez vous, ou bien si vous pouvez récupérer à votre travail ou auprès de partenaires commerciaux des objets qui pourraient faire office de lots pour cette tombola, vous pouvez les apporter à l’école jusqu’au jour de la fête pour qu’ils fassent partie du tirage au sort. Cela peut être par exemple des objets publicitaires ou des cadeaux d’entreprise, comme des stylos, casquettes, porte-clefs, des T-shirts, des jeux de plage, ou encore des choses que vous gardez précieusement dans votre grenier parce qu’ils peuvent se révéler un jour indispensables, comme une barque, un canoë, des gilets de sauvetage, les 7 boules de cristal au complet,  votre vieille collection de Pog’s, ou encore un fragment de Kryptonite (OK ça, on ne s’en sert pas tous les jours, mais bon on ne sait jamais…)